Et oui 7 années ce sont écoulées depuis que j'ai réalisé ceci pour Claudine la fille de mon médecin de famille et surtout un grand ami.

                                           Voici l'oeuvre de ma vie !!!

                 4

Cette robe a nécessité plus de 450 heures de travail en un peu moins d'un mois et demi soit parfois 18 heures de travail par jour,  dans mon jardin,  sans personne pour me déranger,  sauf en fin de journée où toute la famille et parfois mes amies, défilaient pour voir les rogrès du travail et souvent aussi le papa qui arrivait vers minuit en finissant son travail,  pour voir ... Guillaume pensait que j'étais une fée...

Vous la voyez là, voilée d'un morceau du voile de la mariée,  telle qu'elle lui fut présentée, chez moi,   lorsque la robe fut terminée. Il faut préciser que j'ai brodé sur la robe déjà faite par une couturière de la région.  Le tissus,  un crêpe de soie, provenait de la rue de Rivoli à Paris. Chaque coup d'aiguille devait être définitif car cela faisait un trou dans le tissus... Cela corsait donc la difficulté je vous prie de le croire...

Le dessin des broderies pour le devant de la robe fut l'oeuvre de Collette, la maman de la mariée. Nous étions parties Claudine et moi,  du diadème qui me faisait penser à un mariage orthodoxe (un flash) Ce diadème est en perles de verre,  formant des fleurs, chacune d'une couleur différente et il provient des Etats Unis.  Nous avons donc cherché des livres d'art chez son papa et avons trouvé des broderies de châles Russes dont nous nous sommes inspirées pour la création du dessin.  Je voulais une fleur centrale dont partait un ramage de fleurs et un autre de chaque côté de la robe mais sans symétrie aucune cela aurait tout gâché.

Voilà ce que cela a donné 5

Chaque fleur est différente des autres,  aucune ne se ressemble.  Vous avez là des broderies au passé empiétant appris lors  d'un stage chez Pascal Jaouen à Quimper l'année d'avant.  Je précise qu"auparavant je n'avais fait que du point de croix... Il y a du passé plat, du point de tige,  pour les tiges des fleurs en fil d'or.  L' intérieur des feuilles est en fil métallisé blanc pour faire plus joli qu'avec du vert. les coeurs des fleurs sont en perles et paillettes, ou l'un,  ou l'autre,  ou les deux mélangés. Ces fleurs en fait n'ont existé que dans notre imagination ... J'ai également travaillé ma broderie en relief pour ne pas faire trop plat.

Voici quelques détails des broderies.

                                            24

1819 Les côtés

                           10le dos,  que j'ai crée toujours en partant du centre ou pointe, une fleur et deux ramages totalement différents qui montent de chaque coté.

20

76

Le mannequin nous avait été prêté par une amie de ma maman qui a une boutique de mode. Sa couleur allait très bien pour présenter la robe car elle la faisait ressortir encore plus.

8_ la mariée lorsqu'elle a vue sa robe en présence de sa maman pleurait de joie et moi aussi ...

Voici maintenant les mariés dans l'église...

                     16

Cette robe à été pour moi un véritable challenge offert par le ciel, qui m'a donné la possibilité de donner en pratique ce que j'ai au fond de moi, au plus profond. J'avais l'impression tout au long du travail,  qu'une manne était à côté de moi et me disait non pas comme ceci comme cela... Et je faisais ainsi. J 'ai beaucoup donné de mon énergie tout au long des heures de broderie car je ne suis en aucun cas une professionnelle et je tiens à le préciser...  Je n'avais fait qu'un seul stage de peinture à l'aiguille de trois  jours car j'avais appris en première partie le glazic une broderie Bretonne

Quand la robe fut terminée je n'ai pas touché une aiguille jusqu'au stage que j'ai fait un mois plus tard,  toujours chez Pascal Jaouen,  offert par le papa de Claudine ainsi qu'  un mois et demi de vacances en Bretagne et le billet aller retour Brest Perpignan Perpignan Brest pour revenir assister au mariage . la fête a duré deux jours ... deux jours fabuleux surtout le dernier,  le jour du mariage religieux et de la très belle soirée dansante,  dans un très bel endroit de Perpignan la Villa du Flot.  Un bel hôtel restaurant 4 étoiles que j'apprécie beaucoup depuis longtemps. Nous étions dans les jardins tout illuminés par des candélabres partout c'était féerique. je regardais évoluer Claudine avec sa robe et je me disais c'est toi qui l'as fait Mimie . Les broderies scintillaient dans la nuit avec les lumières des bougies et mes yeux ne la quittaient pas... J'ai été à l'honneur toute la soirée, les invités venaient tous me féliciter pour mon travail j'étais aux anges... Le surlendemain je repartais pour ma bretagne chérie le coeur tout léger de joie et de gratitude envers le ciel qui m'avait envoyé de si beaux moments.

Mon travail est aussi un hommage à Christian lacroix dont je suis une fan absolue et ce depuis ces tout débuts.

Je vous embrasse toutes et vous souhaite un très beaux et agréable wee kend.

Lundi je reviendrai avec un reportage d'une rencontre de dentellières,  que nous faisons à Saint Cyprien plage,  à côté de la capitainerie dimanche tout au long de la journée. Nous serons plus de 250 dentellières de tout le sud de la France et d' Espagne.

Je vous montrerai toutes les merveilles que j'aurai pu photographier. Celles qui lisent ce post et qui veulent venir sont les bienvenues car  je serai avec mon club de Saint Génis des Fontaines. Faites vous connaître je serai ravie de vous y rencontrer.